En ce mercredi 14 novembre, je me suis sentie particulièrement inspirée ...
En fait, quelques dessins antérieurs complètent cette "collection" mais ceux que je présente ici ont été faits ce fameux jour ... au stylo bic noir pour quatre d'entre eux et aux stylos bics noirs & couleurs, ainsi qu'à l'encre et au crayon de papier pour le dernier.
Il me semble que c'est bien la première fois que je suis tant inspirée par une personne ... heu oui ... parce que "toute ressemblance avec une personne ayant existé ou existant est évidement [non]fortuite" ... dommage.
Qu'importe, place à ces dessins qui sont -par contre- représentatifs de situations imaginaires et réalisés sans modèle, et sans droit de rature puisqu'au stylo ... En somme un travail spontané de recherche, un tracé libre et parfois agrémenté de sourires.






Je suis légèrement déçue par le rendu des couleurs par le scanner par contre. Elles sont plus vives sur le papier.

Après cette exposé graphique, et afin de compléter le titre, voici un essai poétique, composé dans la soirée. Assez vite fait somme toute et certainement perfectible. On me l'a qualifié de sombre mais c'est un fait, mes vers sont rarement emprunts de joie, alors ... despressifs, s'abstenir. :)

Arrachant au ciel toute sa lumière,
Ôtant au monde quelque barrière,
Afin d?en noyer l?âme et le regard,
D?une main, elle glisse en lui toute splendeur,

En cet être, là, dans les ténèbres,
Qui soudain rayonne, aveugle l?hagard,
Plus rien ne compte plus autour, que d?ombres.

Une seule route, droit devant, un seul c?ur,
Qui ne bat plus que dans cette direction.
Nageant dans les eaux de la passion,
Nourri d?espoir et de ce rêve de vie,
Comme une errance entre amour et folie,

Dans son sillage,
Sombre ou nage-je ?

©Sing'

NB : Il est évident que personne ne vous obligera à relier les dessins et les vers ... il est possible que le titre du billet ait été le seul à ce prêter à telle activité.

A vos réactions.